Visuel AMP OIO 2011-2016 – Vanuatu,Port-Vila © D.Richard, FFEM
Renforcer la voix du continent africain dans la stratégie mondiale de lutte contre le changement climatique
Africa4Climate
Un projet régional implanté en Ouganda, au Kenya, au Gabon et au Bénin mis en oeuvre par Expertise France sur financements FFEM et AFD. Le projet vise à accompagner ces quatre pays africains dans leur processus d’élaboration d’une stratégie de développement sobre en carbone et résilient aux effets du changement climatique.

Un programme d’appui à l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies sobres en carbone et résilientes aux changements climatiques

Africa4Climate est un projet lancé en 2012 pour une période de trois ans avec pour objectif d’apporter un appui régional dans le domaine de la lutte contre le changement climatique en Afrique.

  • Africa4Climate est doté d’un budget de 3 millions d’euros financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), l’Agence Française de Développement (AFD)
  • Il est mis en œuvre par Expertise France (EF)
  • Il couvre quatre pays : Gabon, Kenya, Ouganda, Bénin
  • Africa4Climate a pour objectif d’aider quatre pays de la région Afrique - Gabon, Kenya, Ouganda, Bénin - à développer et mettre en œuvre une stratégie de développement sobre en carbone et résiliente au changement climatique (SDSCR)

#Africa4climate veut contribuer à l’agenda des solutions #COP21

Ce projet veut renforcer les capacités de quatre pays en matière d’élaboration et de mise en œuvre de politiques publiques d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques : Ouganda - Kenya - Gabon -  Bénin.

Africa4Climate s’inscrit dans les objectifs de la 21ème Conférence des Parties de la Convention (COP21) Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) car il a vocation à valoriser les actions entreprises par ces pays en faveur de la lutte contre les changements climatiques. 

Africa4Climate fera ainsi écho à l’agenda des solutions qui vise à favoriser l’émergence de solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), l’adaptation aux impacts du dérèglement climatique et la venue d’une prise de conscience collective et partagée dans la société.

Une approche innovante et participative

L’approche proposée par le projet est participative permettant une appropriation et une sensibilisation aux enjeux climatiques à toutes les échelles géographiques (national /décentralisé) et de la société. Le partage d’expériences entre les différentes initiatives prévues, lors d’ateliers de capitalisation croisée mais aussi d’évènements internationaux permet également de participer à la diffusion des résultats.

Infrastructure au Ghana
Logo Africa4Climate
La démarche innovante de ce projet repose sur trois axes
  1. Un recours privilégié à une expertise internationale et nationale en appui aux partenaires locaux dans un cadre d’échanges entre pairs. Expertise France a mobilisé depuis le lancement du projet plus de 30 experts individuels internationaux et locaux, connaissant particulièrement bien les contextes nationaux des pays d’intervention.
  2. Une approche orientée sur l’appui aux processus de développement des capacités institutionnelles où les cadres d’intervention sectoriels sont discutés, validés et revus tout au long du projet facilitant une réelle appropriation du projet.
  3. Une logique d’intervention reposant sur une double approche centralisée / décentralisée qui permet à la réalisation d’être plus dynamique, efficace et de favoriser le partage d’expériences ainsi que la création de synergies entre l’échelle nationale et décentralisée.
Trois points forts du projet
Africa4Climate bénéficie de 3 points forts qui permettent à la fois sa pérennité, sa réplication et son appropriation par les autorités nationales et locales des pays concernés :
  1. Le potentiel de capitalisation du projet : l’approche proposée par le projet repose sur une intervention pluri-acteurs et multi-échelle (national/décentralisé) qui favorise la reproductibilité au sein même des pays cibles mais aussi dans d’autres pays.
  2. La durabilité du projet : faire émerger des champions de la lutte contre les changements climatiques, afin de permettre aux institutions cibles d’intégrer efficacement et durablement les coûts et opportunités afférents.
  3. L’appropriation des outils : le projet propose une intégration transversale des changements climatiques dans la planification stratégique des secteurs clés des économies des pays ciblés, aussi bien à travers l’adaptation que l’atténuation à ce dernier.
Brochure de présentation Africa4Climate
Brochure de présentation Africa4Climate
Brochure sur la stratégie bas carbone de Kampala
Brochure sur la stratégie bas carbone de Kampala