biodiversite-poster-conference-semaine-amerique-latine-papillon

Contacter notre service communication

This block is broken or missing. You may be missing content or you might need to enable the original module.
A l'occasion de la semaine de l'Amérique latine et des Caraïbes célébrée pour la 4e année consécutive par la France, le FFEM et l'AFD organise jeudi 1er Juin une conférence sur le thème de " L’innovation financière au service de la conservation en Amérique latine".
Un riche panel de participants
Trois directeurs des plus importants fonds environnementaux du continent latino-américain, pionniers de la finance innovante au service de la biodiversité, sont à Paris pour partager leur expérience, l’illustrant par quelques grands succès concrets.

Tous trois, membres du réseau latino-caribéen des fonds environnementaux RedLac, vont témoigner de l’intérêt de ces outils originaux et créatifs, toujours à l’affût de nouvelles solutions susceptibles de drainer davantage de ressources financières en faveur des aires protégées marines et terrestres, au bénéfice des populations riveraines.

Gilles Boeuf, président du conseil scientifique de l'Agence Française pour la Biodiversité, nous fera le plaisir d'intervenir pour la session "Biodiversité et Fonds Fiduciaire pour la conservation - Mise en Perspective".

Interviendront :

  • Hervé Conan, Directeur du département Amérique Latine et Caraïbes, à l’AFD
  • François-Xavier Duporge, secrétaire Général du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM)
  • Gilles Boeuf, président du Conseil scientifique de l’Agence Française pour la Biodiversité
  • Constance Corbier-Barthaux, chargée de projets Biodiversité au secrétariat du FFEM
  • Lorenzo J. de Rosenzweig Pasquel, directeur du FMCN, Fonds Mexicain pour la Conservation de la Nature
  • Maria-Jose Gonzalez, Directrice de Marfund, Fonds pour la protection du récif méso-américain (Mexique, Belize, Guatemala,  Honduras)
  • Rosa Lemos de Sa, directrice de FUNBIO, Fonds pour la conservation de la biodiversité au Brésil

La conférence sera animée par Benjamin Landreau, environnementaliste.

Un besoin de diversifier les sources de financement pour la conservation
Crises environnementale, climatique et démographique se conjuguent dans le monde pour accroître la pression sur les ressources naturelles renouvelables, allant parfois jusqu’à la destruction irrémédiable d’espèces, d’habitats et d’écosystèmes.

Dans les pays du Sud, les aires protégées qui hébergent une biodiversité remarquable, peuvent, si elles sont bien gérées, être un levier de développement, à condition d’associer la société civile et tous les acteurs à leur gouvernance et d’en garantir le financement sur le long terme.

En Amérique Latine, l’enjeu était de diversifier les sources de financement, au-delà de la seule ressource publique très limitée ; une gestion efficace de ces aires protégées nécessitait en outre d’en garantir le financement sur le long terme. C’est ainsi que depuis une quinzaine d’années, se sont développés avec succès des fonds fiduciaires pour la conservation, aujourd’hui pris en exemple en Afrique, en Méditerranée et en Asie. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Quelle gouvernance ? Quels impacts ? Quelles sont les conditions de leur réussite? Et comment étendre cette expérience à d’autres géographies ? La conférence apportera des réponses à l'ensemble de ces questions. 

Visuel conférence semaine Amérique Latine

Retrouvez le programme détaillé de la conférence