Contacter notre service communication

This block is broken or missing. You may be missing content or you might need to enable the original module.
CIV-AGR-Pépinière

AGRICULTURE ET FORÊTS DURABLES

Le FFEM se concentre sur la promotion des territoires ruraux durables, la préservation des ressources naturelles et des écosystèmes, ainsi que l’atténuation et la résilience aux changements climatiques.

Know more
Projet MYC

TERRITOIRES URBAINS DURABLES

Le FFEM se mobilise pour relever le défi d’une croissance urbaine respectueuse de l’environnement qui apporte résilience aux populations face aux effets du changement climatique et qui leur garantit une meilleure qualité de vie.

Know more
Paysage en République Démocratique du Congo - PPI

FINANCEMENTS INNOVANTS DE LA BIODIVERSITE

Mobiliser des moyens additionnels et innovants en faveur de la conservation de la biodiversité.

L’action du FFEM vise à soutenir la réalisation des trois objectifs de la Convention sur la diversité biologique et à atteindre la cible 20 des objectifs d’Aichi pour 2020 relative à la mobilisation de ressources financières.

Know more
transition énergétique - solaire - FFEM

TRANSITION ENERGETIQUE

Le FFEM encourage la transition énergétique de ces pays en finançant en particulier des projets permettant un accès durable et abordable à l’énergie pour tous et qui favorisent les énergies renouvelables dans la production énergétique.

Know more
Ile de Mohéli - paysage littoral

GESTION DU LITTORAL ET HAUTE MER

Le FFEM finance des opérations sur la gestion intégrée et la résilience des zones littorales et marines.

Il soutient des actions de gestion durable intégrée du bassin versant jusqu’à la haute mer, au-delà des zones de juridiction nationale. 

Cette thématique intègre les deux approches relatives à :

  • la Gestion intégrée des zones côtières (GIZC)
  • et à la Gestion intégrée de la mer et du Littoral (GIML).
Know more

Depuis le dernier cadre de programmation stratégique (CPS 2015-2018), le FFEM s’est doté de deux objectifs transversaux qui recoupent les 5 thématiques prioritaires.

Ces objectifs transversaux donnent une cohérence supplémentaire aux actions du FFEM et confortent son positionnement novateur et démonstratif :

  • la Consommation et la production durables,
  • et les Processus innovants.

 

    La consommation et la production durables visent à associer, dans les biens ou les services produits, un meilleur respect de l’environnement, un progrès social et une performance économique. La politique de consommation et production durables a également pour objectifs l’information et la prise de conscience des consommateurs (ménages, commerces, acheteurs publics).

    Le FFEM intègre cette dimension en ciblant les principaux enjeux liés à chacune de ses priorités stratégiques, parmi lesquels :

    • La valorisation du lien territoires-filières,
    • La promotion de la doctrine « 3R » en matière de déchets (Réduire, Réutiliser, Recycler),
    • La promotion de la mobilité durable en lien avec l’aménagement des espaces,
    • La promotion des démarches territoriales climat-énergie avec un accent mis sur l’efficacité énergétique des bâtiments (habitat bioclimatique) et les sources d’énergies renouvelables. 

    Par ailleurs, le FFEM privilégie les projets dont l’objectif est de promouvoir l’éco-conception, le commerce équitable, les logos environnementaux, les éco-labels et la certification environnementale, les achats publics durables, l’économie circulaire ou encore la transition vers des styles de vie durables favorisant les changements de comportements des producteurs et des consommateurs, en particulier par l’éducation et la formation des concepteurs de produits.

      Ce sont des processus de conception stratégique ou de mise en œuvre cherchant à s’éloigner de schémas de réflexion et de décision habituels, centralisés, autoritaires ou en silo.

      Une plus grande attention portée à ces processus s’avère indispensable pour renforcer la prise en compte des enjeux d’environnement mondial à tous les niveaux et aux échelles requises.

      Il y a là un gisement d’innovations et de valeurs ajoutées pour le FFEM, qui pourra également en tirer des leçons utiles pour la gestion des enjeux d’environnement mondial en France ou en Europe.

      De tels processus innovants concernent, entre autres :

      • Les méthodes et outils d’élaboration stratégique et d’aide à la décision,
      • La mise en place d’approches pluridisciplinaires,
      • La gouvernance et l’organisation institutionnelle et, plus globalement la co-gestion des enjeux,
      • L’intégration des questions d’environnement mondial dans les politiques et les financements tant publics que privés,
      • Les stratégies de communication (narratives & story telling),
      • Les processus participatifs dans la société autour de ces enjeux,
      • Le partage et l’échange de savoirs et de savoir-faire.

      Deux pistes pourront être explorées au travers de cet objectif transversal :

      • La promotion de la prise en compte de processus innovants et/ou participatifs dans les opérations du FFEM,
      • L’affectation d’une partie des ressources du FFEM à des projets ciblant les processus participatifs