visuel-expedition-walters-shoal

Contacter notre service communication

This block is broken or missing. You may be missing content or you might need to enable the original module.
Le FFEM et l’UICN lancent ce samedi 22 avril l’expédition scientifique 'Walters Shoal' qui va étudier pendant trois semaines les écosystèmes des monts sous-marins et des sources hydrothermales du sud-ouest de l’Océan Indien, à bord du bateau le Marion Dufresne. L’objectif ? Renforcer les connaissances scientifiques sur ces écosystèmes pour une meilleure gouvernance de la haute mer hors juridiction nationale.
Conférence avant le départ
Se tient aujourd’hui à la Réunion (Le Port) une conférence scientifique sur les enjeux de la protection des écosystèmes de monts sous-marins et de sources hydrothermales du sud-ouest de l’Océan Indien, hors zones de juridiction nationale.

Cette conférence est organisée dans le cadre du projet FFEM-SWIO, piloté par l’UICN et le FFEM avec l’appui de nombreux partenaires scientifiques, tels que le Muséum national d’Histoire Naturelle, l’IRD, l’IFREMER, l’Université d’Oxford ou encore l’IDDRI.

affiche marion dufresne et partenaires

De nombreux conférenciers interviendront pour présenter les enjeux majeurs « science » et  « gouvernance » dans la région de l’Océan Indien et les actions mises en œuvre pour mieux préserver les ressources de la haute mer. 

Lancement de la campagne en mer
A 16 heures, Philippe Bouchet et Laure Corbari, du  Muséum National d’Histoire Naturelle  (MNHN) et Jean-François Ternon, de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) lanceront la campagne en mer ‘Walters Shoals’.

Cette expédition scientifique à bord du célèbre bateau, le Marion Dufresne, s’élancera vers les monts sous-marins du ‘Walters Shoal’, un groupement de monts profonds situé au sud de Madagascar. L’expédition s’étend sur trois semaines. A son bord, un équipage de 35 experts scientifiques. Il faut compter 3 jours de transit vers le Walters Shoal, et autour de 20 jours d'opérations sur place.

affiche plongeur walters shoal

 

La mission axe en priorité l’inventaire faunistique des communautés benthiques du Walters Shoal, principalement sous la responsabilité du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris. Les groupes cibles préférentiellement échantillonnés sont les algues dans la zone sommitale, les mollusques, les crustacés, les échinodermes, les brachiopodes, les ascidies, et les poissons. Les données récoltées par l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) viendront alimenter les connaissances sur la colonne d'eau, ainsi que les connaissances sur la faune pélagique et aviaire.