bandeau-presentation-conference-pacific-voices

Contacter notre service communication

This block is broken or missing. You may be missing content or you might need to enable the original module.
En parallèle à la Conférence des Nations Unies sur l’Océan à New York, le FFEM co-organise les 8 et 9 juin la conférence "Pacific Voices for a Global Ocean Challenge" à Suva (Fidji). L'objectif de cette conférence est d’alerter l’opinion publique quant à l’état critique de l’océan. Il s’agit aussi de "faire porter la voix" des acteurs du Pacifique sur la question de la gestion durable de l’océan et de proposer des actions concrètes pour sauver l’océan.
poster-conference-pacific-voices-SDG14

De nombreux scientifiques pour échanger avec le public

De nombreux scientifiques pour échanger avec le public

Cette conférence est organisée par l’Université du Pacifique Sud, le FFEM, l’Ambassade de France à Fidji, Kiribati, Nauru, Tonga et Tuvalu, le Gouvernement des Fidji et la fondation TARA Expéditions. Elle réunit les organisations et les partenaires régionaux du Pacifique et notamment  les centres de recherches français du Pacifique (IRD, CRIOBE, laboratoires de l’UPF).

De nombreux scientifiques de la Fondation TARA seront présents. La goélette océanographique sera sur place à Suva, étape d’un périple de 2 ans de l'expédition TARA PACIFIC, à laquelle le FFEM apporte sa contribution financière (en savoir plus). 

La conférence se divise en trois sessions et s’accompagne d’une exposition de photographies et d’aquarelles. Un direct avec New York sera organisé afin de faire le lien entre les deux conférences.

Les sessions sont conçues comme des moments d’échanges et d’interactions entre les intervenants et le public. Chacun est invité à poser des questions, à apporter des suggestions ou partager des expériences.

Session 1 : Politiques publiques et gestion des écosystèmes

Durant cette session, les intervenants – décideurs politiques, ONG ou encore membres du secteur privés – échangeront avec le public sur des sujets aussi divers que l’économie bleue, l’adaptation au changement climatique ou la protection des écosystèmes marins et côtiers.

Session 2 : Enjeux de développement et de gestion des ressources marines et côtières : retour sur les « meilleures pratiques » de la région Pacifique

Dans un second temps, des exemples de gestion durable des ressources marines et côtières dans le Pacifique seront présentés. Ces échanges montreront comment des découvertes scientifiques et des expériences de terrain peuvent contribuer à une meilleure gouvernance et à la mise en place de politiques de développement durable dans la région du Pacifique.
Ces exemples pourront servir de base et d’inspiration pour une protection globale des écosystèmes.

Session 3 : Session scientifique. Ecosystèmes marins et côtiers : résilience et réduction des impacts du changement climatique 

Cette session sera réservée aux scientifiques afin qu’ils présentent les résultats de leurs dernières recherches. L’accent sera mis sur le rôle primordial que joue l’océan dans la régulation du climat et sur la manière dont le changement climatique peut modifier durablement les modes de vie dans le Pacifique.
Des scientifiques venus de tout le Pacifique présenterons leurs travaux sur des sujets aussi divers que l’acidification de l’océan, le blanchissement des coraux, les pollutions plastiques, le rôle essentiel des écosystèmes marins et côtiers (plancton, coraux, herbiers, etc.). Ils seront rejoint par les scientifiques de l’équipe TARA qui exposeront les premiers résultats de leur expédition de deux ans dans le Pacifique.

GIZLM-affiche-expo-ocean-regulateur-climat

« L’océan régulateur du climat » : Exposition de photographies et d’aquarelles

Une exposition, organisée par le FFEM en collaboration avec la fondation TARA Expéditions, l’UNESCO et la plateforme Ocean-Climat complètera la conférence. Elle sera accueillie par la Oceania Art Gallery de l’USP du 6 au 14 juin 2017. Le vernissage aura lieu le 8 juin.

L’exposition invite les visiteurs à découvrir les écosystèmes marins et côtiers au travers de témoignages de chercheurs et d’œuvres photographiques et picturales. Les auteurs partagent leur émerveillement face à la capacité de régulation de ces écosystèmes, la complexité de leurs interactions et leur biodiversité, qui contribuent à renforcer la stabilité et la résilience de notre planète.

En plus d’un hymne à la biodiversité marine, cette exposition a pour objectif d’aider les décideurs et le grand public à mieux comprendre le rôle de la planète bleue dans le climat et l’importance de la prendre en considération dans chacune des décisions politiques de ce XXIème siècle.